Suivi des effets de la protection des biotopes en Suisse WBS

La Suisse a identifié plus de 7000 biotopes d'importance nationale depuis le début des années 90 dans l'objectif de conserver la biodiversité et des habitats précieux. Ces sites sont protégés par la loi et comprennent des hauts- et bas-marais, des prairies et pâturages secs, des zones alluviales et des sites de reproduction de batraciens. En 2011, l'Office fédéral de l'environment (OFEV) et l'Institut fédéral de recherches WSL ont lancé conjointement le Suivi des effets de la protection des biotopes en Suisse WBS afin de mettre en évidence les évolutions voire d'éventuelles dégradations de ces sites.

Les biotopes d’importance nationale sont un pilier du réseau d’aires protégées et des réseaux écologiques de Suisse. Le WBS se base sur l'interprétation de photos aériennes et sur des relevés de la flore et de la faune pour évaluer si les biotopes d'importance nationale se développent conformément aux buts de protection fixés et si leur superficie et leurs valeurs qualitatives sont conservées. Des évolutions négatives à l'échelle nationale ou régionale peuvent être identifiées et des mesures appropriées appliquées. Le WBS est conçu comme un suivi sur le long terme; la première période d'investigation s'est terminée fin 2017, la seconde s'achèvera fin 2023.

Les premiers résultats montrent que les marais continuent à s'assécher. Dans les prairies et pâturages secs, on relève un embroussaillement et des valeurs nutritives plus élevées. En moyenne, chaque site de reproduction de batraciens a perdu une espèce d'amphibien. Cependant, des évolutions positives sont aussi à signaler: dans les haut-marais du Plateau par exemple la couverture boisée a diminué et les populations de certains batraciens rares se sont parfois stabilisées.

Ces résultats positifs indiquent que les mesures mises en place sont efficaces et doivent être poursuivies voire renforcées.

Les résultats de la première campagne de relevés ont fait l'objet de trois publications: un rapport intégral  et une version condensée disponible aussi bien en français qu'en allemand:

Contact

Mitarbeitende

Direction générale du projet

Claudio de Sassi (OFEV)

Rolf Holderegger (WSL)

 

Direction du projet

Jérôme Frei (OFEV)

Ariel Bergamini (WSL)

 

Module Végétation

Ariel Bergamini

Direction du module

Angéline Bedolla

Coordination des travaux de terrain

Steffen Boch

Analyse des données

Klaus Ecker

Design de l'échantillon

Ulrich Graf

Taxonomie

Helen Küchler

Détermination des mousses

Tobias Moser

Banque de données

Collaborateurs:trices de terrain: Angéline Bedolla, Ariel Bergamini, Steffen Boch, Ulrich Graf, Daniel Hepenstrick, Alain Jotterand, laurent Juillerat, Christoph Käsermann,, Thomas Kiebacher, Daniel Knecht, Helen Küchler, Mary Leibundgut, Esther Meduna, Markus Meier, Tobias Moser, Niklaus Müller.

 

Module Télédétection

Christian Ginzler

Direction du module

Birgit Eben

Interprétation des photos aériennes

Anita Nussbaumer         

Interprétation des photos aériennes

Achilleas Psomas   

Système de détection précoce

Barbara Schneider

Base de données

Daniel Uebersax             

Interprétation des photos aériennes

 

Module Site de reproduction de batraciens

Benedikt Schmidt

Direction du module

Oliver Dosch

Analyse des données

Jérôme Pellet

Analyse des données

Collaborateurs:trices 2022: Adrian Aebischer, Sarah Althaus, Christophe Berney, Alberto Conelli, Sam Cruickshank, Oliver Dosch, Andi Hafner, Fabian Hoffmann, Sabine Joss, Sabrina Joye, Manuel Lingg, Mario Lippuner , Tiziano Maddalena, Andreas Meyer, Marco Nembrini, Jérôme Pellet, Thomas Reich, Timo Reissner, Andreas Rotach, Marianne Rutishauser, Dominik Scheibler, Esther Schweizer, Manfred Steffen, Flavio Zanini, Silvia Zumbach

VEGEDAZ